Sélectionner une page

Cela fait longtemps que vous voyez passer ce mot. Les blogueurs en parlent, en parlent, et en reparlent. C’est donc sûrement important. Les backlinks. Encore un anglicisme obscur. Mais qu’est-ce que c’est ?

Rassurez-vous, maintenant vous allez tout comprendre.

Un backlink, ou lien entrant en français, est un lien qui pointe vers votre site.

C’est tout ? Oui. Juste cela.

Par exemple, sur votre blog, vous avez écrit un article intitulé “Comment utiliser un télescope”. Un lecteur, qui est blogueur lui aussi, l’a apprécié. Il écrit un post intitulé “Comment observer votre voisine discrètement” où il explique qu’un télescope est très pratique pour cela. Et il met un lien vers vous pour que ses propres lecteurs sachent comment utiliser un télescope. C’est un backlink.

Note : je ne vous encourage pas à scruter votre voisine au télescope. C’est juste un exemple 😉

Pourquoi des backlinks ?

Pourquoi les backlinks sont-ils si importants ? Pour deux raisons : primo, par définition, comme ils pointent sur votre site, ils vous apportent des lecteurs.

Secundo, les moteurs de recherche, Google essentiellement, font du nombre de backlinks un de leurs critères pour évaluer la qualité d’un site web.

Et si un site est considéré comme de qualité, il est bien classé dans les résultats des recherches, ce qui draine vers lui plus de lecteurs. Simple, non ?

Mais voilà, tout le problème est d’avoir des backlinks. C’est un peu comme lorsqu’on vous dit “pour avoir plus de lecteurs, écrivez des articles inoubliables”. Encore faut-il savoir le faire.

Quels backlinks ?

Aux yeux de Google, tous les backlinks ne se valent pas. Par exemple, un lien qui provient d’un commentaire de blog est ignoré.

Pourquoi ? Parce que beaucoup de petits malins ont voulu tricher. Ils ont développé des techniques visant à enfumer les moteurs de recherche. Ces mauvaises pratiques s’appellent le black hat.

Exemples de bidouilles : deux blogueurs s’entendent pour mettre chacun sur leur blog un lien vers l’autre. Ou alors ils créent des faux sites d’une seule page, juste avec un lien vers leur vrai blog.

Tout cela, les moteurs de recherche savent maintenant le détecter.

Donc il ne vous faut pas seulement des backlinks, mais des backlinks venant de sites sérieux, reconnus, qui vous fourniront du trafic et plairont à Google.

Je vous propose donc une liste des meilleures techniques pour obtenir des backlinks de qualité. Vous allez voir, cela demande un peu de travail, mais il n’y a rien de sorcier.

Hep, comment savoir combien de backlinks a mon site ?

Bonne question. Pour y répondre, il vous faut un utilitaire spécial. Il y en a des payants, comme Ahrefs, mais j’en connais un gratuit, que je vous recommande : OpenLinkProfiler.

Comment l’utiliser ? Ridiculement simple. Entrez l’URL d’un site, et un tableau vous montrera les liens qui pointent sur celui-ci.Dans le détail, la colonne Page title & link source indique le site qui a créé un lien. La colonne Anchor text & link destination indique quelle est l’ancre du lien, c’est à dire le mot ou groupe de mot sur lequel il faut cliquer pour le suivre. Voici par exemple les backlinks du site de Nicolas Pène, un spécialiste du développement personnel.

Et si besoin, OpenLinkProfiler vous permet de sauvegarder ces informations au format *.csv, lisible par les tableurs comme Microsoft Excel.

Maintenant que vous êtes prêt(e), allons capturer des backlinks !

#1 Demandez, tout simplement !

Vous pouvez tout simplement écrire à un blogueur connu, quelqu’un qui a déjà du trafic et qui se situe dans le même domaine que le vôtre évidemment. Car si votre blog parle de cuisine, Google tiendra beaucoup moins compte d’un lien provenant d’un site sur la spéléologie.

Avant de solliciter quelqu’un, il est préférable d’avoir de bonnes relations avec lui. Pour un blogueur, vous pouvez créer des liens (au sens figuré ici !) de plusieurs façons. Par exemple :

  • écrivez-lui pour lui dire que vous appréciez son site, en restant très sobre pour ne pas passer pour un hypocrite ;
  • laissez des commentaires constructifs sur son blog, pas seulement une phrase du genre “génial cet article” ;
  • retweetez ses tweets.

Une fois la relation établie, ce qui prend du temps, que devez-vous demander ? La première option est tout simplement de proposer à la personne de mettre un lien vers votre site sur le sien. J’ai moi-même reçu plusieurs fois des demandes de ce genre.

Mais gardez à l’esprit que le blogueur peut refuser. Il n’y gagne rien, et par conséquent le lien doit enrichir son contenu.

Par exemple, sur mon site personnel, j’ai accepté un lien vers le site Chromebookeur car il apporte des informations utiles aux lecteurs de mon article sur les chromebooks. Mais dans d’autres cas, je n’ai pas donné suite, car l’entraide ne signifie pas donner sans contrepartie.

En cas de refus, afin de conserver de bons rapports, n’insistez surtout pas.

Plus subtil, vous pouvez aussi proposer au blogueur d’ajouter une information à un de ses articles.

Par exemple, dites-lui quelque chose du genre :

Bonjour, j’ai bien aimé votre post sur les tulipes. Je me suis dit que vous pourriez parler de cette nouvelle technique qui permet de créer des tulipes bleues à pois blancs. J’en ai parlé sur mon blog dans cet article (indiquez le lien).

Si votre remarque est pertinente, il la rajoutera et citera sa source en pointant vers vous.

#2 Intervenez sur un forum

Une méthode très efficace à condition de l’utiliser avec modération. Pourquoi ? Parce qu’elle est archi-connue. Beaucoup de gens répondent sur des forums juste pour se faire de la publicité.

Alors attention, choisissez des questions auxquelles vous pouvez apporter une réponse utile. Évitez d’intervenir sur tous les fils ou de ne marquer que du bla-bla, faute de quoi les modérateurs pourront vous sanctionner.

Pour utiliser un forum à votre avantage, vérifiez que votre signature comporte bien un lien vers votre site. La signature est la petite zone de texte qui s’ajoute automatiquement à votre commentaire. Elle peut être personnalisée dans les paramètres du forum. Faites simple et n’écrivez pas cinquante lignes ; le lecteur ne doit voir que votre nom et votre lien.

Par exemple, sur un forum consacré au sport, vous pouvez signer comme suit : “Pierre Martin – 10 ans de pratique du kitesurf – jadorelekitesurfing.com“.

#3 Inscrivez votre site dans un annuaire

Cette excellente technique est ancienne mais moins pratiquée aujourd’hui. Elle ne fonctionne que si l’annuaire est de qualité, c’est-à-dire répondant aux critères suivants :

  • Il ne doit pas demander de lien retour en échange, c’est-à-dire un lien partant de votre site, car cela annule en partie le bénéfice du backlink.
  • Il doit “bien présenter”, c’est-à-dire donner l’apparence d’un site sérieux (pas de polices de toutes les tailles, de GIFs animés ridicules, d’excès de publicité, etc.).
  • Il doit être référencé dans le domaine qui correspond à votre site, et si votre activité est locale, dans le même secteur géographique.
  • Il doit vous permettre de donner une description détaillée de votre site, et pas seulement une seule ligne. Attention toutefois, Google n’aime pas le contenu dupliqué : si vous vous inscrivez à deux annuaires, ne mettez pas la même chose sur les deux.

Donc, pour vous faciliter le travail, voici quelques annuaires connus, classés par ordre de PageRank. Retenez que les plus intéressants sont en haut.

  1. http://www.webrankinfo.com/annuaire/presentation.php
  2. http://fr.webmaster-rank.info/
  3. http://www.gralon.net/annuaire/annuaire-gratuit.htm
  4. http://www.toplien.fr/
  5. http://www.net-addict.com/annuaire/
  6. http://www.annuaire-referencement.eu/
  7. http://annuaire.secous.com/
  8. http://www.el-annuaire.com/
  9. http://www.bonweb.fr/
  10. http://www.annubel.com/
  11. http://www.kannuaire.com/
  12. http://www.yakavoir.com/
  13. http://www.top-annuaire.com/
  14. http://www.compare-le-net.com/
  15. http://www.1two.org/soumettre-un-site-0.html

#4 Exploitez votre notoriété

Cette technique s’adresse à vous si votre site est en ligne depuis quelques semaines au minimum, et a déjà un petit peu de trafic.

Dans ce cas, il est possible que d’autres blogueurs aient déjà mentionné votre nom, mais sans forcément ajouter un lien vers votre site.

Vous pouvez donc leur écrire en leur demandant poliment s’ils acceptent de le faire. Il y a de bonnes chances qu’ils acceptent puisqu’ils considèrent déjà que vous apportez des informations utiles.

Question : mais comment savoir qui a parlé de vous ? C’est très simple. Il faut demander à Google.

Pour cela, tapez l’adresse de votre blog dans la barre de recherche. Encadrez le par des guillemets pour que le moteur comprenne que vous voulez chercher les occurrences de l’adresse et non aller sur le site lui-même.

Vous verrez apparaître toutes les pages où cette adresse est citée. Il ne vous reste plus qu’à contacter l’auteur si besoin.

#5 Testez et faites tester des produits

Vous avez repéré un blogueur qui vend des produits, et vous aimeriez qu’il vous offre un backlink.

La solution ? Achetez son produit, testez-le, et écrivez un article dessus. Puis contactez le blogueur en lui indiquant simplement que vous avez apprécié votre achat, avec un lien vers votre article.

Il est fort probable qu’il vous citera et ajoutera le lien sur sa page de vente, car c’est gagnant pour lui aussi : quelle meilleure publicité qu’une critique positive ?

Bien sûr, si votre critique est assassine, inutile d’espérer quoi que ce soit. Cela va sans dire, mais ça va encore mieux en le disant.

Certains conseillent aussi de faire l’inverse, c’est-à-dire si vous vendez un produit, de le proposer gratuitement à un autre blogueur, en lui demandant en contrepartie d’en faire un test et un article. Mais si le commentaire est mauvais, vous perdrez autant, sinon plus, que ce que vous gagnerez. A éviter donc, sauf si l’on est absolument sûr d’avoir un produit de qualité.

#6 Ecrivez sur Medium

Vous ne connaissez pas Medium ? Lisez donc cet article avant de continuer. Medium, c’est une plateforme où tout le monde peut publier. Une sorte de WordPress.com au design minimaliste, avec un système de suivi des autres membres qui rappelle celui de Twitter ou de Tumblr.

L’intérêt de Medium ? Ecrire un article court, en lien avec votre thématique, qui aura sa valeur propre, et surtout vous permet de placer un lien vers votre blog !

Capture d'écran du site de Medium

Or, vous vous souvenez de ce que je vous ai dit plus haut ? Google regarde la qualité des liens. Elle dépend notamment de la notoriété du site source. Et justement Medium a un énorme trafic mensuel et un contenu important, si ce n’est immense. C’est donc une référence pour votre SEO.

Medium, c’est le blogueur connu toujours prêt à vous donner un backlink.Click To Tweet

Certes, vous devrez écrire spécifiquement pour lui, ce qui demande du travail en plus. Mais ça en vaut la peine. Personnellement, développer mon audience sur Medium est mon objectif actuel.

Certains (y compris moi-même) génèrent du trafic en republiant sur Medium leurs articles, avec un lien vers leur site. Cela s’appelle la syndication. Ce n’est pas exactement la même chose que d’obtenir un backlink, donc je ne m’étendrai pas là dessus dans cet article.

#7 Interviewez une personnalité connue dans votre thématique

C’est sans doute la technique la plus difficile de cette liste. Je vais vous avouer un truc : je n’y suis pas encore arrivé…

Mais j’ai constaté l’efficacité qu’elle a chez d’autres. Interroger une personnalité, c’est forcément du trafic vers votre site, car la notoriété de la cible fera que votre article sera cité par une nuée de petits blogs qui n’ont pas la chance d’avoir un tel contenu. Vous ne manquerez pas de liens, croyez moi.

Comment faire ? Déjà, être patient ! Essayer de vous faire connaitre de votre cible comme expliqué au point #1. Ne proposez rien avant quelques mois au minimum.

Ensuite, être capable de créer un contenu suffisamment qualitatif pour vous rendre crédible. La personne sollicitée ira certainement jeter un coup d’œil à votre blog avant de répondre. Si elle voit que vous êtes un amateur, la réponse sera négative.