Sélectionner une page

Cette question m’est venue alors que je travaillais sur un projet. J’ai alors constaté qu’il arrive souvent d’avoir sur un site des pages optimisées, tellement bien liées et trustées, qu’elles participent fortement à la stratégie de long traîne. Pour un blog, la question ne se pose pas en ces termes. Mais pour un site e-commerce, cette question est stratégique, vitale. Elle concerne le renouvellement des gammes de produits. Combien de fois êtes-vous arrivée sur une page qui vous dit gentillement : “désolé mais le produit que vous recherchez n’existe plus”. Pour  un catalogue de plusieurs centaines de références, le problème se pose rapidement.

Google n’aime pas les pages 404

Les pages 404 sont une problématique à laquelle sont confrontés la plupart des e-commerçants. Même si beaucoup ne le savent pas ou ne se soucient pas de ces choses. La plupart de ces sites battent des records de pages d’erreurs 404. Et pourtant, Google utilise ces informations pour juger de la qualité globale d’un site.

Il n’y a rien de pire que réussir à positionner une page dans les SERPs et puis une fois le visiteur sur votre site, la page n’est plus là. J’en parlais déjà à travers s ce billet : Tracker et rediriger les pages d’erreur 404

Il faut donc trouver une solution. Rediriger ces pages ou les supprimer de l’index de Google. Parfois les deux selon le cas. A savoir supprimer certaines et rediriger d’autres.

FAIRE UNE DEMANDE DE SUPPRESSION D’URL VIA GWT

La procédure pour supprimer une page de l’index de Google est simple. Il suffit :

1. D’ajouter cette ligne à votre fichier robots.txt :

Disallow: http://www.votre-vite.com/votre-url-complete/

2. Aller dans Google Webmaster Tools –> Configuration du site –> Accès du robot d’exploration –> Supprimer l’URL –> Nouvelle demande de suppression –> Ajouter l’URL

Il ne vous reste plus qu’a déplier votre chaise, allumer un cigare et déguster un bon vin, le temps de laisser Google faire son travail.

METTRE EN PLACE LES REDIRECTIONS 301

Pour indiquer à Google et surtout aux visiteurs que votre url à préféré la campagne à la ville (trop bruyante, bouchonnée et polluée), rien de mieux que de mettre en place une belle redirections 301 du type :

RedirectPermanent /Votre-produit.html http://www.votre-site.com/nouveau-produit.html

Cependant, dans les deux cas se pose le problème de la pertinence. Un visiteur à la recherche d’un produits précis n’appréciera pas forcément cette redirection (Google non plus), si elle lui propose autre chose que le lien sur lequel il à cliqué dans les SERPs.

Cette solution est donc à utiliser avec des pincettes. Les redirections doivent être utilisées dans un but précis, pour des besoins ponctuels. Que penseriez-vous d’un conférencier qui décale en permanence le jour, le lieu ainsi que l’heure des ses réunions ? Et bien là c’est pareil. Il est préférable de trouver une solution en amont, si jamais ce problème est récurrent sur votre boutique.

Ne mettez pas le nom de vos produits dans l’URL

Ne pas mettre le nom de vos produits dans l’url présente plusieurs avantages. D’abord, rien ne dit que la présence des mots-clés dans l’URL est un facteur important du positionnement de vos pages. C’est un vieux débat. Mais comme Laurent Bourelly (mots clés dans l’URL), que décidément j’aime citer pour la pertinence de ses analyses, son regard et surtout la convergence de nos positions sur beaucoup de points concernant l’évolution du référencement.

L’URL est très loin d’avoir l’importance que beaucoup lui donnent. Sur ce blog j’essaye de les soigner. Je les aime courtes et parlantes. Les URLs ont un côté esthétique dans les SERPs. Elles augmentent inconsciemment le taux de clics sur vos liens.

D’autre part, si une page est bien positionnée du fait du Netlinking ou du maillage interne, ce serait un gâchis que de la voir disparaître avec la gamme de produits. Vous pouvez envisager de ré-utiliser cette page pour faire bénéficier sa notoriété à un autre produit de la même nature. Il vous suffira de changer l’image, le titre et les textes descriptifs. Si cela est fait intelligemment, les moteurs de recherche n’y verront que du feu. Ni vu ni connu.

OPTIMISATION DES URLS : UTILISEZ LES FAMILLES DE PRODUITS

Tout d’abord, faites en sorte que vos URLs ne soient pas trop longues. Dans le e-commerce, une belle url pour moi ne comporte pas plus de 3-4 mots. Je suis presque sûr que les moteurs de recherche n’apprécient pas ces urls qui occupent toute la longueur de votre écran 22″. Appliquer cette consigne c’est améliorer leur apparence dans les SERPs. Pensez-y.

Exemple :

Titre du produit : Ballerines classiques Bleue en soie – Marque Esprit discount
URL : ballerines-classiques-id

Ainsi, mon conseil est de ne citer ni la :

  • Marque
  • Taille
  • Couleur
  • Matière

Ne citez que la famille du produit, le nom de la catégorie parente. Pour le reste, les optimisations des pages produits doivent concerner les éléments ignorés dans plus haut (Marque – Matière par exemple)  dans le texte descriptif, la balise Meta Description, Title et la balise H1 etc. Ne pas mettre le nom du produit permet une ré-utilisation de ces fiches et donc éviter les erreurs 404 d’une part et gagner en terme de stratégie longue traîne.

Ces conseils sont difficilement applicables pour une grosse structure. Mais pour un catalogue moyen, il est important d’y penser.