Sélectionner une page

Vous êtes blogueur débutant, avancé ou même pro ? Vous avez plein de conseils et astuces à partager ? Mais savez-vous à qui vous parlez ? Quels lecteurs visez-vous ? Est-ce que vos termes et vos découvertes sont adaptés à ce public ?

Pour découvrir si vos visiteurs vous comprennent bien, suivez le guide…

Indiquez votre cible

C’est une chose assez difficile pour des blogueurs jeunes (moins de 3 mois d’existence). Par contre pour ceux qui ont déjà de la bouteille il vous faut rapidementdéfinir le niveau de votre blog.

Est-ce que les débutants y comprendront quelque chose quand ils liront vos articles ? Est-ce les experts n’y trouveront rien de bien nouveau ? Est-ce vos articles nécessitent des connaissances, basiques ou poussées ?

Testez vos écrits sur vos proches ou quelques lecteurs. Evaluez leur niveau et trouvez votre créneau. N’ayez pas peur de choisir une cible précise et éviter de viser « tout le monde ».

Il vaut mieux pour vous que vos articles s’adressent à 500 personnes qui y trouveront pile ce qu’elles cherchent. Plutôt qu’ils s’adressent à 2000 personnes dont seulement 10% vont réellement correspondre à vos lecteurs.

Ne vous éparpillez pas Essayez de toujours vous en tenir à des articles ciblés. N’essayez pas de montrer des choses compliquées si vous parlez à des débutants. Egalement pas d’article « simplistes » si vous avez un public d’experts.

Préférez plutôt soit créer un autre blog pour une autre cible ou bien renvoyer les visiteurs du mauvais niveau chez un partenaire de confiance.

Bien sûr si vous pensez utile de créer un ou deux articles ciblant des publics différents de vos visiteurs réguliers, n’hésitez pas. Mais pas plus et seulement pour indiquer des blogs plus qualifiés (que ça soit les vôtres ou pas) pour répondre aux questions de ces lecteurs.

Mais quel intérêt de morceler votre domaine à ce point ?

Pour vous différencier ! Dans des niches pas encore très concurrentielles, vous pouvez avoir un public large. Mais dans le blogging, le webmarketing, le référencement… Le nombre de blogs est en constante augmentation. Certains sont d’une qualité douteuse, d’autres sont de vraies mines d’or. Vous vous situez souvent à l’intermédiaire.

Du coup cibler votre blog non plus sur une partie de votre domaine mais également sur un niveau particulier de public vous facilitera la tâche. Bien sûr là où vous auriez pu atteindre 5000 personnes vous n’en toucherez plus que 2000 maiselle seront bien plus qualifiées.

Trois exemples de niveau dans le blogging

Pour plus de facilité j’estime qu’il y a 3 types de blogueurs : débutants, intermédiaires et professionnels.

En appliquant ceci à mon propre domaine (le conseils en blogging) je peux tirer ces portraits de visiteurs (ils ne sont pas immuables bien sûr !).

Les débutants dans le blogging sont des novices, il faut commencer par le tout début

Il faut leur expliquer ce qu’est un blog, la différence avec un site web. Il faut leur fournir les outils et leurs tutos (installation wordpress, ftp, filezilla, nom de domaine hébergement, configuration des plugins…).

Il faut également leur donner des conseils clairs et simples, si possibles dans des articles courts. Un lexique est aussi le bienvenue. On peut estimer qu’il doit contenir les mots les plus basiques mais ne pas pas être trop surchargé.

Les intermédiaires sont des agguerris du web mais ne connaissent pas toutes les astuces

Avec ces lecteurs, on peut passer tout ce qui est de base. Par contre on va leur montrer tous les outils qu’ils utilisent au quotidien avec des astuces pour encore mieux s’en servir. Ils peuvent être également friands de comparatifs d’outils.

Ils veulent aussi en savoir plus sur des sujets pointus comme le référencement(longue traîne), le marketing(affiliation ou emailing ?) ou encore la motivation et l’efficacité (comment ne pas abandonner ?).

Traitez-les avec respects car ils ne doivent plus être pris par la main. Chouchoutez les tout de même et prenez en compte leur problèmes. A ce stade c’est souvent du manque de motivation, de la frustration de ne pas avancer, des soucis de longue durée. A vous de trouver ce qui peut leur plaire et les aider.

Les experts ont beaucoup de connaissances et aimeraient surtout de nouvelles idées pour gagner du temps

Ces visiteurs n’ont pas besoin de « conseils » à proprement parler mais surtout d’idées neuves. Ils aiment se lancer des défis et expérimenter de nouvelles choses. Ils sont considérés comme des connaisseurs même s’ils peuvent avoir des lacunes dans un domaine très spécifique du blogging.

Ils cherchent avant tout à se perfectionner et préfèrent souvent des blogs ultra spécialisés au contenu détaillé mais pas rébarbatif.

Voilà donc la fin de cet article qui vous montre l’importance de morceler votre cible en fonction de son niveau de compétences. Et vous que pensez-vous de cette technique ? A qui parlez-vous sur votre blog ? Vos lecteurs vous comprennent-ils ?